Pour la sauvegarde d'un site sensible...

L' association S.O.S. Hortillonnages se préoccupe de la sauvegarde du site. Informée par les propriétaires et les divers occupants du site, elle joue le rôle de lanceur d'alerte auprès des collectivités...

Texte en chantier


Une nouvelle charte pour les hortillonnages.

En juin 2013, l'Etat, en signant une nouvelle charte, s'engageait aux côtés d'Amiens-Métropole, des communes de Longueau, Camon et Rivery et de différentes associations, pour la préservation, l'aménagement et la valorisation du site des Hortillonnages.

 

"La charte définit le périmètre d'action de chacun des 18 acteurs en faveur de la préservation des Hortillonnages. Elle régit les activités de chacun selon certains fondements théoriques. Il convient par exemple de respecter les éléments qui donnent aux Hortllonnages leur originalité tels que le réseau de fossés et de rieux. Le végétal, les pratiques agricoles ancestrales ou le matériel des Hortillonnages ont fait et font de ce site ce qu'il est aujourd'hui, il apparaît alors primordial de participer à la sauvegarde de ces éléments du passé. S'ajoute également le respect de la nature : en effet, les actions menées ne doivent aucunement impacter l'environnement. Toute pollution de l'eau, du sol et de l'air du site ainsi que tout dépôt de déchets sont proscrits. Il s'agit alors d'encourager au respect des Hortillonnages en mesurant les conséquences sur les autres usagers, le paysage, la faune et la flore sauvage, en réorientant des projets qui apparaissent nuisibles pour la santé du site. Les partenaires doivent aussi - selon leur degré de compétence - contribuer aux activités essentielles de conservation du site, le curage et le faucardement des fossés et rieux par exemple ou le rehaussement des terres. L'ensemble des actvités s'inscrit dans un cadre juridique strict, lequel est schématisé par le Code de l'Urbanisme ou les Plans locaux d'Urbanisme. Ce document vient faciliter la communication des différents intervenants pour une meilleure gestion du site en se référant notamment à la répartition des compétences"

L'entretien du site

La sauvegarde d'un site sensible : L'entretien du site a toujours été, pour ses occupants, une préoccupation constante au fil des siècles.


Aujourd'hui, l'entretien des voies d'eau domaniales et les rieux soumis à servitude publique, tels que recensés dans le décret ministériel de 1902, relèvent de la responsabilité des collectivités et de l'Etat.

Pour l'Etat, les travaux de curage sont assurément actuellement sous la direction de la DREAL. Sont concernés les rieux du Tournet, de la Broquette, du Pont Cassé, le bras Baraban, la Petite Avre et la Petite Somme...

Quant à l'entretien des principaux rieux, après avoir été assuré par les services d'Amiens-Métropole, il est aujourd'hui réalisé, depuis janvier 2019, par une nouvelle structure :
l'Association Syndicale des Canaux d'Hortillonnages.

L'entretien des rieux et fossés privés reste à la charge des propriétaires...
________________________________________________________________________________________

Ci-dessous: Plan des hortillonnages. Cartographie et repérage des rieux
(Document extrait de la brochure éditée par l'APSSEH)

Programmation des travaux pour l'année 2009

Pour connaître le détail de la programmation, nous vous renvoyons vers les informations communiquées par la commune de Camon